JE N'AI PLUS MON CABANON

Paroles J.Romani Marc Cab            cigale_belle.gif (9893 octets)                   Musique José Viacava

                      & A .Rouquette

1936

 

  Quand j'ai quitté pour Paris mon pays !

Mon Midi

J'avais le coeur rempli d'espérance

On m'avait dit tu verras

Que tu contempleras

Des merveilles que nous n'avons pas

Souvent je pense

A ces splendeurs

Mais la Provence

Manque à mon coeur

 

 Refrain

Je n'ai plus mon cabanon

Tout blanc parmi les roches rouges

La Calanque où les bateaux bougent

Et le Soleil gai compagnon

Que c'était joli le Dimanche

D'aller passer une heure ou deux

Quelque part là-bas sous les branches

Bercés par le bruit des flots bleus

Sous les grands pins filles garçons

Venaient dire des folies

La vie paraissait plus jolie

Je l'aimais tant mon cabanon

ciga5.jpg (3063 octets)

2° Couplet

C'est vrai les champs Elysées

Les jardins , les musées

Les trésors de la ville Lumière

Tout m'a paru merveilleux

C'est grand majestueux

Je ne pouvais en croire mes yeux

Je suis sincère

En disant ça

Mais je préfère

Mon coin là-bas

 

Refrain

Je n'ai plus mon cabanon

Tout blanc parmi les roches rouges

La Calanque où les bateaux bougent

Et le Soleil gai compagnon

Il n'avait rien d'un grand palace

C'était petit, c'était étroit

Mais il y avait la terrasse

Et l'on était encor' chez soi

Le soir fuyant vers l'horizon

On pouvait voir des voiles blanches

Ils sont finis les beaux Dimanches

Comme il est loin mon cabanon.

 

Couplet N° 3

Mais je pense malgré moi

Qu'un jour sans trop d'émoi

Je pourrais quitter la Capitale

Revoir mon Pays natal

Le beau ciel Provençal

De mon coeur c'est le seul idéal

Joie sans égale

Redire sans fin

Chantez Cigales

Sous les grands pins

 

Refrain

Il est là mon cabanon

Tout blanc parmi les roches rouges

La Calanque où les bateaux bougent

Et le Soleil gai compagnon

Lorsque reviendront les vacances

Et que je pourrai sans façon

Au chauffeur dire quelle chance

Ces simples mots Gare de Lyon

Je me croirai près de Toulon

Et je crierai plein d'allégresse

Préparez donc la bouillabaisse

J'ai retrouvé mon cabanon;

 

Texte soumis aux droits d'auteur © Editions Jean Allard

Réservé à un usage privé ou éducatif

*

daisy.gif (12708 octets) Accueil                         bouton_musique.gif (1074 octets)  Liste oeuvres N°1