ET TES PARENTS N' EN SAURONT RIEN

Bluette nocturne

ou Romancinette cachottière

Paroles Henri Poupon Musique Blanche Poupon

1922

Créée par Fortugé à L'Olympia

coeur20.gif (979 octets)

Ce soir, ô ma gente voisine

Prends à la main tes blancs souliers

Descends l'escalier en sourdine

Je t'attendrai sur mon palier

Nous nous en irons sans scrupules

Vagabonder si tu veux bien

Sul' paillasson du vestibule

Et tes parents n'en sauront rien

2

Puis dans le parc aux allées sombres,

Nous chercherons pour nous asseoir

Un petit banc caché dans l'ombre

Où l'on ne pourra pas nous voir.

Et si d'avoir un banc , Louloute,

Nous ne trouvions pas le moyen

Tu t'asseoiras sul' compte-gouttes

et tes parents n'en sauront rien

3

J'embrasserai tes yeux pervenche,

Je mettrai par dix et par cents,

Des baisers bleus sur ta peau blanche

Et je te mordrai jusqu'au sang

Puis avec de l'encre de chine,

Je tatouerai, m'entends-tu bien?

Mon nom sur tes joues purpurines

Et tes parents n'en sauront rien

4

Puis tu remonteras, mignonne,

Tes blancs souliers toujours en main.

Tâche de n'éveiller personne

Nous recommencerons demain.

Ne dis pas que tu n'es plus vierge,

Ou alors, écoute moi bien

Ne te confie qu'à la concierge

Et tes parents n'en sauront rien

5

Et si dans trente six semaines

Tu vois prendre de l'embonpoint

A ton joli corps de sirène,

Je t'en supplie, ne t'en fais point

Sois fière et fais brûler un cierge,

Ca arrive à des gens très bien.

C'est arrivé à la Saint' Vierge

Et ses parents n'en savaient rien

6

Je m'en irai , alors , ma blonde,

Chez toi pour demander ta main;

Et comm' je suis un homm' du monde

On m'dira :Oui ! j'en suis certain !

Mais , s'il n'y avait rien à faire

Si l'on r'fusait entends-tu bien?

Je tuerai ton père et ta mère

Et tes parents n'en sauront rien

 

 

  Texte soumis aux droits d'auteur © Editions Jean Allard

Réservé à un usage privé ou éducatif

daisy_button_blue_md_wht.gif (12708 octets)Accueil                       bouton_musique.gif (1074 octets)  Liste oeuvres N°1