VA-T-EN DE MOI

 

Le gros succès de

VALIES

à l’Olympia 1924

 

 

 

Paroles: Henri Poupon                           Musique:Blanche Poupon

 

A l’instant je reçois ta lettre

Ta lettre implorant mon pardon

Or vois-tu j’en mourrai peut-être

Mais te pardonner, allons donc !

Tu voudrais reprendre ta place

Recommencer la vie d’antan

N’en parlons plus, veux-tu, de grâce

Et si tu tiens à moi, va-t-en !

 

2

Va -t-en de moi, sors de mon être

Tâche de n’y plus revenir

Car pour que jamais n’y pénètre

L’ombre du moindre souvenir

J’ai brûlé tes lettres si tendres

Tes lettres qui mentaient si bien

Puis au vent j’ai jeté les cendres

Afin qu’il n’en reste plus rien

 

3

Je viens de descendre en mon âme

Et j’ai constaté tout le mal

Que pouvait y faire une femme

C’est atroce et c’est infernal

Alors dans cette âme perdue

J’ai pris ce qu’il restait de tien

Et je l’ai jeté dans la rue

Comme on jette une ordure aux chiens

 

4

Puis dans un élan de courage

Exaspéré par ton portrait

Je l’ai décroché, fou de rage

Et j’ai déchiré trait par trait

J’ai lacéré ton cœur de louve

Avec une haine d’enfer

De peur qu’un autre le retrouve

Et souffre ce que j’ai souffert

 

5

Va-t-en de moi fatale femme

Par qui j'ai connu tous les maux

Pour te dépeindre gueuse infâme

Il n’est pas d’assez vilains mots

Je sais pour t’avoir trop aimée

Tout le chagrin que je te dois

Ma blessure est presque fermée

Ne viens pas y mettre les doigts.

 

Texte soumis aux droits d'auteur © Editions Jean Allard

Réservé à un usage privé ou éducatif

 

daisy_button_blue_md_wht.gif (12708 octets) Accueil                         bouton_musique.gif (1074 octets) Liste oeuvres N°2