Vengué dé piés !

Chanson méridionale

Paroles Edouard Valette   Musique Léopold Turcon

 

Dans la vie nous le voyons

Ce qui prim' c'est le pognon

Car l'on sait très bien

Qu'on ne fait jamais rien pour rien!

Faut toujours avoir, ma foi,

L'argent au bout des doigts;

En tout et pour tout

Faut les lâcher!

Sortir les sous !

Les Marseillais , mon bon

Se servent d'une expression

Qui est bien de situation :

 

Refrain

 

" Vengué dé piés !vengué dé piès !

Cela veut dire sans façon

" Envoyez le pognon! "

Vengué dé piés ! vengué dé piès!

Chez le boucher,

Le boulanger, l'épicier

Quand vous montez su'ltramway

Pas moyen d' resquiller...

On vous demand' votre billet!

Il faut payer..." Vengué dé piés !

 

2° Couplet

Quand vous voyez sur l' boul'vard,

S 'pressant contre un vieux paillard,

Une jeun' beauté,

Sans réfléchir vous murmurez :

" Non, vraiment c'est y permis

De voir un pareil débris

Serrer à son bras

Une femme aussi jolie qu' ça !

" Au lieu d' vous indigner,

Si vous réfléchissiez,

Peut-être que vous comprendriez...

 

Refrain

" Vengué dé piés! vengué dé piès !

Si elle est avec ce vieux

C ' est pas pour ses beaux yeux !

" Vengué dé piés! vengué dé piès !

Et lui sans dout',

Sait bien le prix qu' ça lui cout'...

" Vengué dé piés! vengué dé piès !

Et comme elle' sait l' fair' casquer

Avec son bon pognon

Ell' se paye un beau garçon...

Pas de pitié! " Vengué dé piés !

 

  3° Couplet

C 'est comme' ce bon candidat

Qui promet à tour de bras

Il n'y a qu' lui sûr'ment,

Qui peut fair' remonter le franc !

Il est désintéressé

Et s'il veut être député

C'est par dévouement

Ni plus ni moins, tout simplement

C'est le refrain connu

Car, une fois élu

En douce, il dit : " Je les ai eus ! "

 

Refrain

" Vengué dé piés! vengué dé piès!

Je vais vivre en pèr' peinard

Aux dépens des jobards

" Vengué dé piés ! vengué dé piès !

L'emploi est bon

Pots-de vin; tours de bâtons!

" Vengué dé piés ! vengué dé piès !

Mes promess's sont oublié's

J'n'oublierai pas , sûr'ment,

De palper quarant' deux mill's francs...

C'est le métier ! vengué dé piés !

 

Texte soumis aux droits d'auteur : Editions Jean Allard

Réservé à un usage privé ou éducatif

*

daisy_button_blue_md_wht.gif (12708 octets) Accueil                     bouton_musique.gif (1074 octets) Liste oeuvres N°2